Mont Rainier 4392 m, États-Unis, en 2008
Le mont Rainier, situé au sud de Seattle dans l’État de Washington aux États-Unis, sera l’entrée de notre menu montagnes pour l’Éxpéditon Denali 2008. En effet, nous profiterons d’une escale prolongée de quelques jours,, à Seattle, pour se préparer et s’acclimater au plat de résistance que sera le mont McKinley. Une très belle grimpe en perspective sur cet ancien volcan qui culmine à 4392m, ce qui en fait le cinquième plus haut sommet des États-Unis continentales (excluant l’Alaska ). C’est aussi une montagne très connue de l’ouest américain où plusieurs grimpeurs de renommée ont fait leurs premiers pas. Ce sera une expédition à saveur ’’américaine’’. Nous ne savons pas encore quel sera le dessert de notre menu ?


INFORMATIONS:

Le mont Rainier est situé au sud-est de Seattle, à environ 2h30 en voiture. On peut y accéder par une des quelques entrées du Mt Rainier National Park . Dans notre cas, nous avons choisis celle de Paradise qui est certainement la plus fréquentée puisqu’elle est le lieux de départ des routes les plus populaires qui passent par le Camp Muir.

Route: La Wilson Headwall, un voie de grade III avec quelques passages glacés à 50°. Finalement, nous avons dévié vers le Glacier Kautz pour le contourner vers la gauche. Ce qui nous a fait perdre beaucoup de temps et peut-être fait manquer la fenêtre de beau temps que nous avion. Nous nous sommes arrêté vers 3900m dans la pente finale vers le sommet. La visibilité était quasiment nulle due à un blizzard très dense.

Coût : Des frais de 15$ sont exigés pour l’entrée dans le parc national (par voiture) ainsi que des frais de permit d’ascension, soit de 30 $ par personne. Nous devons remplir des formulaires et donner un portrait global de notre équipe et de la route empruntée pour l’obtention du permit, ceci directement au bureau des Rangers à Paradise.

Camp : La plus part des camps d’altitude ou camps avancés sont situés autour de 3000m en ce qui concerne la face sud. Le Camp Muir est a environ à 2975m, mais trop éloigné de la voir que nous voulions prendre. Le camp intermédiaire pour les voies entourant le glacier Kautz se situe vers 2850m au pied d’un grand massif rocheux. Il est aussi possible de dormir plus haut vers 3000m ou plus bas, comme nous l’avons fait, vers 2625m le long de la voie d’approche. Des emplacements sont déjà fait et sont relativement plat !

Quand: Nous ne pouvons pas vraiment dire quand est le meilleur mois pour l’ascension de la montagne. Parcontre, nous y étions vers la fin mai après un hiver très abondant en neige, et nous ne pouvons pas dire que c’était les meilleurs conditions. Les risques d’avalanche étaient très présent, la neige très lourde et granuleuse en fin d’avant-midi, beaucoup de brouillard, pluie et whiteout, ce qui est typique du Northwest spring parraît-il?


Parc National du Mont Rainier

Copper Creek Lodge: Bonne adresse resto et chalet!
Journal d’expédition
De retour du mont Rainier
Le 28 mai, 2008
Nous, Francois-Xavier et Yann Tissier, accompagnés de Mathieu Morin, sommes de retour du mont Rainier qui a eu le dessus en raison du mauvais temps. En effet, vers 3900m la zone sommitale a été recouverte d’un blizzard très dense qui nous a empêché de voir à plus d’un mètre devant nous. Nous avons attendu un bon moment pour un éventuel éclaircissement, mais en vain... Une décision logique nous a obligé à redescendre, malheureusement.

Quelques heures plus tard, le tonnerre s’abattait sur la montagne, ce qui nous a confirmé dans notre décision.

Cette période de l’année dans le nord-ouest américain est particulièrement capricieuse, c’est-à-dire qu’il y a beaucoup de précipitations et de mauvais temps. Donc, par le fait même beaucoup de neige au sol qui devient rapidement molle et granuleuse avec la chaleur du jour. Des conditions parfaites pour nous ralentir considérablement quand on decide de prendre une voie qui n’etait pas ouverte auparavant; la Wilson Glacier Headwall.

Le but de cette petite expédition était de nous préparer et de nous acclimater pour le Denali qui arrive à grand pas. En effet, dans 4 jours, nous aurons les pieds sur le glacier du mont McKinley en compagnie de nos deux autres partenaires, Frédéric Bleau et Frédéric Heymes.

A suivre...
© 2018 Haut Défi - info@hautdefi.ca