Mont Blanc, 4808m, France, en 2010
Le 3 avril prochain, nous avons rendez-vous à Chamonix avec notre ancien équipier du mt McKinley de 2008, Frédéric Heymes! Une incroyable opportunité de se retrouver 12 000 km plus à l’est, deux ans plus tard! Cette fois- ci, l’objectif est le plus haut sommet des Alpes. Sam, un autre Ami francais va faire partie de l’equipe. Les conditions meteos ne sont pas très stables à ce temps-ci de l année, or nous n’avons besoin que de 24 h de beau temps.C’est tout.
Journal d’expédition
Retour
Le 16 avril, 2010
Nous sommes de retour, la tentative n’a pas fonctionne jusqu au sommet. Parcontre, nous avons eu DES moments fort en sensation. Le mont Blanc est mythique, son histoire est grande c’est le reve de l’alpiniste que de se tenir au sommet des Alpes. Nous avions choisit d’y aller en tout debut de saison, mais les precipitations record de cette annee, nous a rendu la tache difficile afin de tracer le chemin jusqu en haut en ski de randonnees. Mais la descente a ski fut tres agreable. Nous avons suivit le glacier des Bossons en zizaguant a travers les crevasses.
Tentative de sommet
Le 5 avril, 2010
Nous partons aujourd’hui depuis Chamonix pour le refuge du Grand Mulet, direction sommet du mont Blanc. Les conditions encore hivernales nous offrent la possibilité de faire la marche d’approche en ski de randonnée, car la neige est encore assée profonde. Nous devrions mettre 4 à 5 heures de marche pour atteindre ce refuge. Pour minimiser les risques d’avalanche et maximiser les conditions de neige, nous partirons aux petites heures de la nuit pour faire l’assaut finale vers le sommet. En théorie, mardi matin, heure d’Europe, le Québec et la France marcherons ensemble dans la même cordée sur le toit des Alpes... Si tout va bien!? Autre plaisir, les ski serviront à descendre beaucoup plus rapidement vers la chaleur de la vallée d’en bas!
Le Mont Blanc
Le 28 mars, 2010
Le 3 avril prochain, nous aurons rendez-vous à Chamonix avec notre ancien équipier de l’expé du mt McKinley de 2008, Frédéric Heymes! C’est une incroyable opportunité de se retrouver 12000 km plus à l’est, deux ans plus tard! Cette fois-ci, l’objectif est le plus haut sommet des Alpes. En plus, Sam, un autre ami français va également faire partie de notre équipe. Les conditions météo ne sont pas très stables à ce temps-ci de l’année, mais nous n’avons besoin que de 24 h de beau temps.

A suivre...
© 2018 Haut Défi - info@hautdefi.ca