Content on this page requires a newer version of Adobe Flash Player.

Get Adobe Flash player

Pour l’équipe Défi Manaslu 2010, la montagne est non seulement un défi sportif, mais aussi une opportunité de découvrir et de partager les richesses de ce monde. C’est une occasion d’établir des liens avec la population sherpa, les autres grimpeurs présents sur la montagne et avec les gens du Québec qui assisteront à nos conférences. En n’y laissant que ses propres empreintes éphémères dans la neige comme preuve de passage, l’équipe s’engage à tout rapporter. C’est une expédition dite sans trace. Nous poussons l’action encore plus loin en tentant d’atteindre le sommet sans sherpas et sans oxygène d’appoint Défi Manaslu 2010!  se veut un dépassement de soi dans le but de sensibiliser la population à poser des gestes concrets pour préserver un milieu naturel sain et propre pour nos générations futures.

Nous comptons poursuivre le travail de conscientisation de la population sur l’importance de respecter l’environnement au quotidien et dans chacune de nos activités sportives.


Trek d'accompagnement au camp de base!

Faites partie de l’Équipe Défi Manaslu 2010 en marchant avec nous jusqu’au camp de base du Manaslu. Découvrez les sentiers mythiques de ce trek qui vous mènera à plus de 4900m d’altitude, dans l’univers où nous résiderons pendant 40 jours.

Marchez avec nous vers le Manaslu!



L'ÉQUIPE :

François-Xavier Bleau
Frédéric Bleau
Pierre Boutin
Mathieu Morin


FRANÇOIS-XAVIER BLEAU

31 ans, Montréal, Québec

François-Xavier est un passionné de haute montagne depuis une dizaine d’années et fou d’aventure depuis qu’il est tout jeune.  Guide d’aventure en montagne, alpiniste et voyageur, il est assoiffé de découvertes et d’émerveillements.  Il a réalisé, avec son frère, plusieurs ascensions de hauts sommets le long des Andes, dont l’Aconcagua en 2004.  Après une tentative au Pic Lénine, au Kirghizstan en 2006, il atteint le sommet du Mt McKinley en 2008.  Il y retourne d’ailleurs en juin 2009 ! Le Manaslu est son prochain défi.

 


 

FRÉDÉRIC BLEAU

29 ans, Montréal, Québec

Géographe de formation, Frédéric a toujours été passionné par l’immensité du monde et ses espaces sauvages. Engagé avec Greenpeace depuis plus de 6 ans, il a parcouru la planète afin de sensibiliser la population sur l’importance de respecter l’environnement. En 2003, il fait l’ascension des deux plus hauts sommets de l’Équateur : Le Cotopaxi et le Chimborazo. Son intérêt pour l’alpinisme fut confirmé en 2004 lors d’un périple d’escalade sur plusieurs 6000 mètres à travers l’Amérique du sud, dont l’Aconcagua. Après une tentative échouée lors de l’expédition au Pic Lénine en 2006, il atteint le sommet du mont McKinley avec son frère en juin 2008.  Son regard se tourne aujourd’hui vers l’Himalaya.

 

 


 

PIERRE BOUTIN

47 ans, Montréal, Québec

Pierre s’est toujours questionné sur la nature humaine. À travers ses voyages au quatre coins de la planète, il n’a cessé de vouloir rencontrer les gens et de tisser des liens avec eux. Ses périples l’ont amené à découvrir des paysages magnifiques et développer un intérêt particulier pour les activités de montagne. Que ce soit l’escalade de rocher ou de glace, l’ascension de hautes montagnes (Aconcagua, Mc Kinley, tentative au Shisha Pagma) ou la pratique de la longue randonnée, Pierre rêve de montagnes et de grands espaces. Le projet Manaslu 2010 représente pour lui l’occasion d’aller au bout de soi… Et peut-être de mieux comprendre nos motivations les plus profondes.


 

MATHIEU MORIN

31 ans, Montréal, Québec

Mathieu est ingénieur de son de métier et alpinisme d’expérience. Ces étés sont le théâtre, depuis six ans, d’expéditions qui l’ont amené chaque fois vers des sommets plus hauts et plus difficiles.  Il a ainsi foulé de hautes cimes en Tanzanie (Kilimanjaro), en Russie (Elbruz), en France (Mt Blanc), en Bolivie (Sajama) et aux Etats-Unis (Mt Rainier).  Il considère l’alpinisme dans une perspective de santé globale et apprécie autant la préparation physique, mentale et logistique ainsi que les rencontres, que l’atteinte de sommet en tant que tel.  Il se voit sur le sommet du Manaslu en 2010, et il va y être !

 

   
nouvelles